Veille : Internet of Things, au coeur des stratégies IT

ELIOT, c’est le nom du programme de formations imaginé par Technobel et entièrement consacré à l’Internet of Things. Des conférences, animées sous forme de causeries détendues, sont aussi au menu des activités ELIOT. La première de celle-ci se tiendra le 15 septembre prochain au Centre culturel d’Andenne et aura pour objectif de contextualiser l’IoT dans un univers de PME. Finis les exemples de grandes multinationales, faisons le focus sur les entreprises de Wallonie, terre de PME !

Inscrivez-vous gratuitement pour y participer !

>> Inscription causerie ELIOT du 15/09 <<

 

Si l’Internet of Things fait déjà couler beaucoup d’encre, nombreux sont ceux pour qui le concept reste encore un peu flou! En guise d’introduction, le site informatique news.fr présente un rapide résumé de l’avancé grandissante des projets IoT au sein des entreprises.

Article repris de informatiquenews.fr

L’Internet des objets se déploie dans l’industrie

Trois entreprises sur quatre indiquent que l’IoT sera crucial pour leur succès futur dans leur secteur. C’est ce qu’indique la quatrième édition

du baromètre de l’IoT que vient de publier Vodafone.

Par Alain Baritault. Depuis 4 ans, les analystes de l’opérateur Anglais Vodafone explorent le secteur de l’Internet des objets et son impact sur le développement de l’économie. En 2013, ce baromètre, intitulé initialement  » M2M adoption Barometer  » était une première dans le monde de l’industrie. Il mettait en évidence un intérêt de tous les secteurs de l’industrie et les premiers retours sur investissements pour les plus avancés. Le baromètre de 2014, intitulé «  Awareness and Adoption get serious « , met l’emphase sur une année de prise de conscience de l’importance de l’IoT pour plus du tiers des interrogés et un taux d’adoption doublé. En 2015, son titre  » Measuring Return and Sophistication  » montre que les industries élaborent des plans de retour sur investissement alors que près de 2/3 d’entre eux indiquent déjà un début significatif de retour sur investissement.

Un engagement plus marqué pour obtenir de meilleurs résultats

L’IoT est passé au cœur des stratégies IT dans les entreprises, il reste un objectif au plus haut point des priorités et les sociétés qui adoptent l’IoT augmentent leurs investissements, en s’appuyant sur les résultats déjà obtenus. Les budgets informatiques comportent maintenant environ de leur enveloppe 24% dédiés aux projets IoT, à égalité avec le Cloud, la mobilité et l’analytics. L’intérêt dans l’IoT est plus important que jamais, 76% des entreprises interrogées disent qu’il est un élément critique de leur réussite future, alors que 63% ont des projets qui seront mis en œuvre dans l’année à venir. 86% des entreprises, tous secteurs confondus, indiquent qu’elles ont déjà constaté un retour significatif en implémentant des solutions IoT, sachant que plus de la moitié d’entre elles sont déjà plusieurs projets, installés ou en cours et 37% d’entre elles font fonctionner la totalité de leurs activités sur IoT.

L’IoT aide la transformation numérique

Dans 44% des cas, l’IoT a été utilisé dans l’entreprise pour optimiser les processus opérationnels, soit pour une meilleure utilisation des actifs ou pour la sécurité. Ils ont souvent un impact sur la satisfaction des clients, mais ne font pas nécessairement gagner plus d’argent.

La mise en œuvre de l’IoT en entreprise est souvent liée à la mise en place de nouvelles solutions connectées ou à l’automatisation des chaines d’approvisionnement. Ainsi, plus de la moitié des utilisateurs d’IoT le font pour améliorer et transformer la manière dont ils font leur business, et le rapport précise cinq niveaux d’utilisation de l’IoT selon qu’elle informe ou déclenche un processus manuel, qu’elle automatise un processus déjà existant, qu’elle permet de nouveaux produits, services ou processus, qu’elle accompagne la transformation sur une large échelle ou enfin qu’elle connecte plusieurs organisations ou industries entre elles. Plus l’entreprise se dirige vers le niveau le plus élevé d’utilisation, plus elle engrange des retours sur investissement.

Les leaders évaluent l’IoT au sein des processus business

Les adopteurs actifs de l’IoT mettent en place des indicateurs pour identifier et mesurer les bénéfices qu’ils en reçoivent. Si la génération de revenus supplémentaires est le premier bénéfice (21%), la réduction des temps d’inactivité des systèmes arrive en deuxième position (20%) à égalisé avec l’optimisation de l’utilisation des actifs (flottes de véhicules ou autre) et enfin la réduction des coûts grâce à l’automatisation (19%). Plus de 68% des interrogés précisent qu’ils fixent des objectifs clairs à atteindre lors de la mise en place d’un projet IoT et 21% de ceux qui sont activement entrés dans l’IoT montrent des croissances de revenus supérieurs de 10%. Enfin, le recours à l’IoT est considéré comme une décision de business et non pas une décision technologique pour près de trois-quarts des responsables interrogés. Autre aspect notable de l’IoT, il est plus souvent géré de façon locale (37%) ou locale avec une coordination centrale (31%) que centralisé (24%).

L’intégration à l’IT est clé pour utiliser efficacement les données de l’IoT de façon efficace

Adopter l’IoT conduit à une véritable éruption de données. 81% de tous les interviewés et 90% des adopteurs de l’IoT affirment que l’IoT peut réellement apporter de la valeur à condition d’utiliser les données qui en découlent. Même si l’intégration avec les systèmes informatiques est variable selon les secteurs, 64% utilisent régulièrement des plateformes big data et des solutions analytics dans leurs processus de décision, 56% intègrent les données de l’IoT dans leur ERP (ou autres systèmes centraux), 59% donnent accès aux données IoT à leurs employées à travers des accès mobiles et 54% stockent les données IoT dans le cloud. Il est cependant noté que l’intégration avec les systèmes informatiques existants ou spécifiques prend du temps. Cependant, le partage des données IoT au sein de l’entreprise semble encore une difficulté pour 48 % des interviewes, mais ce taux baisse à 21% pour ceux qui ont franchi le pas de l’IoT, les plus novices restant encore un peu réticents.

La sécurité demande une attention totale et permanente

Alors que 18% des interrogés indiquent que la crainte de failles de sécurité est un risque de limitation à l’adoption de l’IoT dans leur entreprise, 56% pensent cependant que l’Iot ne pose pas plus de problèmes de sécurité que n’importe quel système ou solution informatique classique et 75% pensent que la sécurité fait partie de la vie quotidienne. Pourtant, 30% affirment avoir restreint la portée de leurs projets IoT pour limiter les risques de sécurité. Si 76% déclarent que la sécurité doit être traitée avec une approche de bas en haut de l’échelle des processus impliqués. Mais, même s’ils se trouvent compétent pour comprendre et aborder les problèmes de sécurité, une large majorité d’entre eux (91%) pensent qu’il est important de faire appel à un fournisseur extérieur, souvent spécialisé, pour mettre en place cette approche sécuritaire de bout en bout.

Pour consulter le rapport, cliquer ici

Méthodologie
En 2016, ce baromètre, intitulé  » The keys to IoT Business Values « , porte sur 1096 entreprises interrogées sur les 5 continents. Il analyse et tente de chiffrer 5 points importants témoignant que l’ensemble du secteur économique et industriel est passé d’une attitude d’exploration et de test à une attitude de déploiement et de montée en charge des projets IoT, avec une activité d’analyse des premiers retours et l’adoption de règles et de bonnes pratiques pour les projets futurs ou en cours de mise en œuvre.

Lire l’article sur InformatiqueNews.fr

 

Laisser une réponse