Technobel aux 2019 VET Excellence Awards !

VET AWARDS 2019

Début octobre, Technobel (Centre de compétence fondé par Proximus et Le Forem et seul belge en compétition) et son projet « Be a Maker » étaient retenus parmi une cinquantaine de candidats aux European VET[1] Excellence Awards. A l’issue du concours et d’un vote public, Technobel se hisse à la seconde place européenne. Cette reconnaissance renforce une fois encore l’innovation pédagogique de Technobel et fait du Centre l’un des meilleurs élèves de la formation professionnelle en Europe !

Une semaine d’apprentissages et de stress !

Organisée par la Commission européenne, la « Skills week » (ou semaine de la formation professionnelle) proposait cette année de nombreuses activités à travers toute l’Europe. La ville d’Helsinki était cependant mise plus particulièrement sous les projecteurs en accueillant durant une semaine tous les professionnels de la formation pour une série de séminaires et sessions de travail. Sur place, les équipes de Technobel ont ainsi pu discuter, échanger et partager leurs expériences de terrain avec leurs confrères européens bien que, l’Awards toujours en tête, le stress montait chaque jour un peu plus …

C’est ce jeudi 17 octobre, en début de soirée, que la cérémonie de remise des Awards débutait. Quatre catégories étaient mises à l’honneur. Repris dans celle des « VET Innovators » (Centres de formation innovants), Technobel attendait patiemment son tour. A l’annonce de la seconde place, la déception peut difficilement se cacher. Cependant, ce résultat reste tout de même prestigieux et place Technobel parmi les Centres les plus innovants en Europe.  

« Nous aurions évidement préféré revenir en Belgique avec le premier prix ! Nous pouvons cependant être fier du travail que nous avons accompli pour redynamiser  la formation professionnelle en Wallonie. Une seconde place, cela se mérite aussi ! » exprime Hervé Docq, Directeur du Centre Technobel.

 « Be a Maker » : une nouvelle vision de la formation !

Plus qu’un simple regard sur le mode de fonctionnement du Centre Technobel, le projet « Be a Maker » propose une nouvelle vision de la formation professionnelle. Celle-ci repose sur plusieurs fondements.

Le premier renforce le soutien individuel de chaque apprenant afin de développer rapidement leurs talents. Le second favorise l’apprentissage par la pratique. Et enfin, le troisième valide les compétences acquises par un système de badges de compétence délivrés par des jurys d’experts. L’ensemble de l’écosystème de formation est par ailleurs pris en compte pour proposer des solutions de formation adaptées aux apprenants et de rencontrer les besoins des entreprises.

« La volonté du Centre Technobel est de replacer l’apprenant au centre de son parcours d’apprentissage en lui donnant une plus grande autonomie. « Be a Maker » permet ainsi aux apprenants qui fréquentent le Centre de se construire efficacement de nouvelles compétences qui leur permettront d’atteindre leurs projets professionnels », complète Hervé Docq.

« Be a Maker » : apprendre par le faire !

L’apprentissage par le « Faire », véritable colonne vertébrale du projet, est au cœur de « Be a Maker ». Pour le mettre en œuvre, Technobel s’est doté d’un tout nouvel espace de formation : le CUBE. Il s’agit d’un laboratoire d’expérimentations pédagogiques doté des dernières technologies propres au monde des Makers: imprimantes 3D, cartes programmables, équipements électroniques, découpeuses à commandes numériques … tout est mis à la disposition des apprenants pour qu’ils activent leurs compétences de manière concrète et fonctionnelle.

Le CUBE, c’est aussi l’endroit où la philosophie « Be a Maker » prend vie. Rêver, créer, expérimenter et partager sont les quatre étapes obligatoires pour tous les projets qui y sont réalisés. De ces projets naissent de nouvelles compétences qui se construisent par la pratique. Les prototypes créés ont d’ailleurs pour objectif de matérialiser les compétences softskills et hardskills maîtrisées par les apprenants et sont évalués par des jurys d’experts en fin de parcours de formation. Grâce à leurs portfolio de projets réalisés, les apprenants développent ainsi de nouveaux arguments à défendre devant les employeurs et sont prêts à relever de nouveaux défis !

[1]VET : Vocational Education and Training 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *