Des poubelles connectées à la une !

L’émission de la RTBF “Merci d’y avoir pensé !” en partenariat avec Agoria a mis en évidence cette semaine un projet de poubelles connectées. Lauréates du Hackathon Citizens of Wallonia 2016, ces poubelles ont été prototypées par les équipes de Technobel. Á l’époque, le Centre avait même remporté le concours. Repris depuis lors par l’asbl Be WaPP, ce projet est aujourd’hui déployé dans 4 communes wallonnes. De prototype pédagogique à solution fonctionnelle, repenchons-nous sur le projet ELIOT*, au coeur de le genèse de la philosophie “BE A MAKER” !

* ELIOT : Experential Learning of Internet of Things

L’expérience pédagogique d’un hackathon et du prototypage 

En 2016, les équipes de Technobel se sont lancé le défi de participer au Hackathon Citizens of Wallonia. L’objectif était double découvrir de nouveaux aspects pédagogiques de l’IOT et booster la réalisation d’un prototype de poubelle connectée. Contre toute attente, le projet défendu par Technobel s’est hissé à la première place du concours. 

Suite à ce Hackathon, le projet de poubelle intelligente a retenu l’attention de la société ThingsPlay et de l’asbl Be WaPP. Ces deux nouveaux partenaires du Centre lui ont alors donné une dimension industrielle. Aujourd’hui, grâce à des équipements professionnels et plus résistants, ces poubelles sont déployées dans 4 communes wallonnes : Namur, Juprelle, Les-Bons-Villers et La Calamine.

Sur le terrain, la première étape a consisté à installer les capteurs en tenant compte des réalités de terrain comme par exemple la variété des modèles de poubelles publiques. Ensuite, Technobel s’est occupé de former les employés communaux à l’utilisation du système intelligent. 

Des poubelles connectées qui font quoi ? 

Placé dans la poubelle, un capteur fonctionnant à l’énergie solaire ou sur batterie envoie des données collectées régulièrement à l’application propreté publique utilisée par la commune. La commune connaît ainsi à tout moment le taux de remplissage de ses poubelles et sa stabilité. Les équipes communales peuvent ainsi adapter la fréquence de ramassage à la réalité du terrain, organiser différemment leurs tournées, modifier le nombre et l’emplacement de certaines poubelles, voire remplacer des poubelles endommagées.

Découvrez en vidéo les explications d’Agoria. 

 

Le prémisses du projet “Be a Maker” !

En participant au Hackathon Citizens of Wallonia, Technobel faisait un premier pas vers les apprentissages par le prototypage. Deux ans plus tard, en 2018, la philosophie d’apprentissage “Be a Maker” voyait le jour. Aujourd’hui, le Centre vit au quotidien avec ses apprenants des expériences pédagogiques basées sur le “Faire”. Un véritable laboratoire numérique (le CUBE) est d’ailleurs mis à disposition pour rêver, créer, expérimenter et partager les compétences et connaissances acquises en formation !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *