MAKE IT 2021 : une édition 100% en ligne

ACTUALITÉ: MAKE IT 2021 se tenait ce samedi 29 mai à Ciney et partout en Wallonie grâce à une édition entièrement en ligne ! En plus d’interviews et de démonstrations technologiques, l’évènement accueillait une centaine de jeunes répartis en 10 équipes participant à une manche qualificative de la FIRST LEGO League.  À l’issue de la journée, deux équipes se sont distinguées en se qualifiant pour la finale française du concours de robotique LEGO.

MAKE IT : à  la découverte des technologies et de la FIRST LEGO League !

MAKE IT 2021, c’est le rendez-vous incontournable pour tous les passionnés de robotique et de l’univers des Makers ! Au cours de la journée, se sont succédés en live sur les réseaux sociaux de Technobel interviews, démonstrations, présentations de projets et rencontres avec de jeunes passionnés de robotiques et de technologies. L’objectif pour Technobel, organisateur principal de l’évènement était de mettre en avant et de démystifier les nouvelles technologies qui, de jour en jour, occupent un peu plus nos quotidiens. « MAKE IT 2021 est réellement un évènement de sensibilisation adressé à tous. Notre objectif est de faire découvrir les possibilités que nous offrent les nouvelles technologies en termes de prototypage, d’éducation et de formation. Chez Technobel, nous les utilisons au quotidien avec tous nos publics (demandeurs d’emploi, enseignants, étudiants et professionnels). L’évènement MAKE IT 2021 est au final une de nos plus belles vitrines sur ce que nous faisons et sur notre façon de penser les apprentissages ! » explique Hervé DOCQ, Directeur du Centre Technobel.

Une First lego league pas comme les autres !

MAKE IT c’est aussi l’occasion pour le LEGO Education Innovation Studio de Technobel d’organiser la manche qualificative belge francophone de la FIRST LEGO League. Si ce concours réunit à l’international près de 250.000 jeunes, ce sont 10 équipes représentant une centaine de jeunes qui se connectaient ce samedi en ligne sur la plateforme Gather.Town. Celle-ci recréait un univers virtuel permettant aux jeunes participants de défendre leurs travaux et réflexions devant des jurys (en ligne eux aussi) mais aussi de partir à la rencontre des autres concurrents au travers d’avatars virtuels. « Nous ne pouvions pas organiser la FIRST LEGO League comme les autres années en présentiel. Raison pour laquelle nous avons créé un univers virtuel pour offrir aux participants la meilleure des expériences possibles » commente Boris ROLAND, en charge de l’organisation de la journée.

Une fois le dispositif installé, la journée marathon pouvait commencer pour les différentes équipes. Au programme, quatre épreuves les attendaient : le Jeu du Robot, le jury « Core value », le jury « Projet de recherche » et le jury « Robot design ». Présents eux aussi en ligne, les experts membres des jurys ont analysé les travaux et arguments des 10 équipes participantes. L’objectif : décerner aux deux meilleures équipes un ticket qualificatif pour la finale française que se tiendra à Armentières en juillet prochain.

En début de soirée, le verdict tombe non sans mal tant les concurrents se tenaient dans un mouchoir de poche. Les jurys ont d’ailleurs statué sur plusieurs exæquo tant il était difficile de les distinguer. La proclamation des résultats en ligne a débutée par l’annonce des équipes qui se sont distinguées dans chaque jury :

Jurys

Équipes lauréates

Core value

ROBOTTO (Uccle)

British School of Brussels (Tervuren)

Projet de recherche

Hubert Robotics (Bruxelles)

Saint-Joseph Neufchateau

Robot design

Hubert Robotics (Bruxelles)

Jeu du Robot

Hubert Robotics (Bruxelles)

Enfin, juste avant de conclure la journée, Hervé DOCQ, Directeur de Centre de compétence Technobel annonce au terme d’une journée marathon, les deux équipes remportant un ticket qualificatif pour la finale française de la FIRST LEGO League :

 

Equipes qualifiées en finale

Hubert Robotics (Bruxelles)

British School of Brussels (Tervuren)

Un défi relevé haut la main par les équipes de Technobel !

En fin de journée, c’est avec un soulagement et du stress en moins que les équipes de Technobel clôturaient l’édition 2021 de MAKE IT. L’organisation en distanciel d’un tel évènement représentait un beau défi technique pour le Centre namurois (Ciney) qui, une fois n’est pas coutume, a mis la main à la pâte et s’en est sorti avec brio ! Outre l’excitation et le sourire des jeunes participants durant toute la journée, ce sont aussi les commentaires des équipes qui récompensaient le travail des organisateurs en fin de journée :

« Merci beaucoup pour votre organisation. Vous n’imaginez pas l’excitation des enfants quand ils ont entendu l’annonce de leur qualification ! Les parents m’ont dit qu’ils n’arrivaient pas à les mettre au lit hier soir. C’est vraiment une grosse surprise. On espérait surtout ne pas être les derniers. Merci encore pour tout ! » nous envoie la British School of Brussels.

Tandis que l’équipe Saint-Joseph Comblain nous explique : « On voulait remercier toute l’équipe pour cette formidable journée. Les enfants sont repartis avec des étoiles plein, les yeux, fiers de ce qu’ils ont accompli durant l’année et de leurs présentations. C’est la plus belle récompense pour nous (les coaches) de les voir investis, fiers, motivés. La journée s’est super bien déroulée, toutes mes collègues se sont relayées pour me donner un coup de main et les enfants ils sont restés des heures dans le monde virtuel que vous aviez créé (ils ont adoré !). Vivement l’année prochaine ! ».

Un évènement possible grâce à de nombreux partenaires

Si l’organisation MAKE IT 2021est dans les mains des équipes de Technobel, elle ne serait pas possible sans de nombreux partenaires. Citons ainsi Proximus et Le Forem, les membres fondateurs du Centre de compétence namurois. Mais aussi l’Université de Namur, Form@Nam, RATO Education, le CAF, l’ONAD Communauté française, l’Eurospace Center ou encore Ciney Expo qui tant au niveau de la préparation, de la logistique ou de la participation apportent un soutien précieux à MAKE IT 2021. Enfin, citons également le Digital Belgium Skills Funds (DBSF) pour son soutien financier dans la réalisation de cet évènement.

Pour voir et revoir les temps forts de cette journée, rendez-vous sur les réseaux sociaux de Technobel ou sur sa chaine Youtube.  


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *